MENU

Archiv

2022

L'école, c'est la claaaasse !

2021

Un photographe amateur du monde

Une exposition flash

Der Grosse Atlas der gesenkten Augen

Les décorations artistiques de l’école du Gros-Seuc

Hoch die Masken ! Die jurassischen Karnevale

2020

Lionel O'Radiguet

2019

Gustave Courbet

Ferdinand Hodler

2018

L'argent fait-il le bonheur?

Dans l’oeil d’Edouard

Contes du Jura

2017

30.9.2017 - 28.1.2018

2016

Die Mumie kehrt zurück

COMEDIE HUMAINE

Tü ta too

2015

Prochain arrêt Delémont

Le Silence de la guerre

Jouer à la guerre ! Jouer à la guerre ?

2014

Kriegsspuren in 2 Ausstellungen

Der Schmerz braucht Platz

«S» wie Salvia Salbei, GeSundheit, GeheimniS, Symbol

2013

Die Dosis macht das Gift

La cigarette entre passé et présent

Arch?§ologie A16

Les carnets de Léandre

2012

Objets bavards

2010

Gérard Bregnard ‚ visionnaire

2009

CROIS ! TM

2008

Rappel à l'ordre

2007

L'Histoire c'est moi

2006

Hanspeter Kamm, de fil et de fer

proDeo - ÊTRE de chair et de ciel

2005

Qui ne laisse pas de bois ‚…

Laurent Boillat. Sculpture - Gravures - Dessins

Suisse, permis d'entrer ...

2004

Au fil de la nativité

Jura : éclats d'identités

Chasseurs sachant chasser

2003

Du mot à l'image

Dentelles: histoires d'accessoires

Armand Schwarz (1881 - 1958), instants de vie jurassienne

Tisser des liens

2002

Le degré 02 de l'objet

Quilts amish et mennonites patchwork traditionnels de 1870 à nos jours

Impressions de voyage: André Sugnaux

2001

Sur les pas d'Auguste Quiquerez

Paul Bovée: Œuvres choisies et dessins inédits

A la croisée des notes

Pygmées: d'un regard à l'autre

Jouer à la guerre ! Jouer à la guerre ?
Jouer à la guerre ! Jouer à la guerre ?
Du 23 janvier au 3 mai 2015

Jouer à la guerre du berceau à l'âge adulte ? Peut-on offrir des jouets guerriers à ses enfants ?

Petits soldats, puzzles, Stratego, poupées, maquettes... cette exposition ouvre une réflexion sur les jeux et les jouets liés à la guerre.


Jouer à la guerre !

La liste de jouets « guerriers » est longue, presque impossible à établir : poupées, figurines, jeux de société, jeux d'adresses, déguisements, jeux pour bébés, jeux pour adultes, maquettes, tanks, robots, jeeps, avions, revolvers... On peut jouer à la guerre de 7 mois à 77 ans, avec ses muscles ou son cerveau, avec calme ou bruyamment. Une centaines d'objets ex- posés nous rappellent que la guerre est omniprésente et pas seulement sur tous les continents.

Jouer à la guerre ?

On joue à la guerre depuis la nuit des temps, l'enfant ayant toujours imité l'adulte pour assimiler et grandir. De l'Antiquité au début du 20e siècle, jouer à la guerre (pour les petits garçons) est une évidence qui n'est pas remise en question. A partir de 1920, des voix critiques et inquiètes s'élèvent, heurtées par les conséquences désastreuses de la Grande Guerre. Et si jouer à la guerre, c'était mal ? Progressivement, d'autres voix s'interrogeront : qu'est-ce que j'apprends quand je joue à la guerre ? Com- ment le fait de jouer fabrique-t-il une identité sexuelle ? Quelles sont les valeurs associées aux jeux guerriers ?

Au-delà du « jouer à la guerre » sur le plan de l'industrie du jouet ou sur celui des opinions (qu'elles soient pour ou contre), l'exposition est une plongée dans le monde de l'enfance, des modèles réduits, de l'histoire rêvée (des dragons aux sabres laser) et de ce moment unique et privilégié où «gagner une guerre» se fait sans blessures ni boucheries. 

vidéo Canal Alpha

émission Babylone La guerre en jouant, diffusée sur Espace 2

 

Commissaire d'exposition : Isabelle Lecomte