MENU
Objets bavards
Objets bavards
Du 13 septembre 2012 au 6 janvier 2013

Une double exposition

1. Ceux de l'école qui ont migré vers le musée :

deux momies, des objets ramenés d'Afrique, des armes, un casque militaire, des monnaies, une précieuse collection d'objets découverts dans des tombes... Comment expliquer leur présence dans une école ? A quoi servaient-ils ? Pourquoi s'en être détaché et les avoir cédés à des musées ? Y ont-ils leur place ?

2. Ceux du musée qui sont interrogés par l'école :

des jeunes et leur enseignant proposent, dans le cadre de leur cours d'histoire, leur lecture d'objets du musée afin de baliser 200 ans d'histoire (1812-2012). Cette exposition inaugure l'Espace LABOratoire, un lieu qui peut être investi par des projets externes au musée.

 

Les carnets de Léandre
Les carnets de Léandre
Entre Isra?´l et Jura
Du 8 février au 7 avril 2013

En 2012, la Commission culturelle interjurassienne (CCIJ) a octroyé une Bourse de voyage à deux jeunes artistes illustratrices : Léandre Ackermann et Céline Meyrat.

Du 18 juin au 17 septembre 2012, Léandre Ackermann a voyagé en Israël. Munie de ses carnets et de ses crayons, la jeune femme a approché les gens en leur demandant de lui désigner un objet représentatif de leur vie actuelle. Elle a ainsi rassemblé, par le dessin, une « collection » d'une vingtaine de portraits qui ilustrent certains aspects de la société israélienne. De retour dans le Jura, Léandre a choisi de poursuivre sa collecte. Une dizaine de « récits » jurassiens se mêlent ainsi aux rencontres israéliennes...

Avec un rendez-vous régulier : Léandre Ackermann est présente au musée chaque dimanche, de 15h à 17h, pour croquer les visiteurs, petits et grands, qui souhaiteront s'entretenir avec elle autour d'un objet à transmettre...

>>> Presse 

>>> Ecoles 

>>> Vidéo

Archéologie A16
Archéologie A16
Du 4 mai au 4 aoû 2013

44 sites fouillés, 644'318 objets découverts, 513 collaborateurs impliqués ...

L'exposition ARCHÉO A16 propose pour la première fois au public les plus intéressantes trouvailles archéologiques faites dans le sous-sol jurassien lors des 25 années de fouilles menées sur le tracé autoroutier de la Transjurane.

Les objets sont regroupés par matière dans quatre musées du canton : les matières minérales au Musée jurassien des Sciences naturelles, organiques au Centre Nature Les Cerlatez, métalliques au Musée jurassien d'art et d'histoire, enfin, en céramique et en verre au Musée de l'Hôtel-Dieu

Tous les détails sur le site de l'exposition :

>>> Pour les écoles

>>> Archéo A16

>>> vidéo 1

>>> vidéo 2

 

14-18 et ses traces à travers deux expositions...
14-18 et ses traces à travers deux expositions...

Du 12 septembre 2014 au 2 août 2015

14-18 : regards actuels

 

Après avoir disparu des mémoires et des préoccupations, le thème de la Première Guerre mondiale connaît un nouvel intérêt qui n'a cessé de croître depuis les années 1980. La «mobilisation» actuelle sur ce sujet a pris des dimensions considérables.

Si le phénomène touche d'abord les anciens «vainqueurs», la Suisse et le Jura, bien que non-belligérants, n'échappent pas à cet engouement.

Pourquoi une telle fascination pour l'un des événements les plus dramatiques du 20e siècle ?

A partir d'objets authentiques, de documents d'époque, de photographies, de témoignages filmés, de créations... l'exposition « 14-18 : regards actuels » aborde différents aspects du premier conflit mondial (vie quotidienne, communiquer en temps de guerre, vie des soldats...) et ouvre une réflexion sur les questions de transmission, de mémoire, de guerre et de paix.

14-18 en famille, en touriste, en musée, en collection, en création... Quelles sont les traces de cette guerre dans les esprits et les pratiques actuelles ? 

vidéo RTS

vidéo Canal Alpha


POUR LES ECOLES

Des ateliers et des visites accompagnées sont proposées aux écoles. Ces activités sont adaptées à l'âge des enfants. Elles sont gratuites, mais il est nécessaire de s'inscrire.

Il est également possible de découvrir l'exposition de manière libre à l'aide du carnet "Je découvre l'exposition" (deux niveaux) réalisé à l'intention des élèves (téléchargeable ci-dessous).

Vous souhaitez prolonger votre visite ? D'autres activités peuvent être réalisées de manière autonome au musée ou en vieille ville de Delémont. Nous vous mettons les documents à disposition sur demande.

Ne manquez pas de prendre contact avec Sophie Krummenacher ou Nathalie Fleury si vous aviez des questions.

Activités : 1e à 5e Harmos >>>

Activités : 5e à 11 Harmos et Secondaire II  >>>

Carnet Je découvre l'exposition (8-12 ans) >>>

Carnet Je découvre l'exposition (dès 13 ans) >>>

 

 

Du 9 mai au 2 août 2015

Le Silence de la guerre

Niklaus Manuel Güdel

 

L'exposition Le Silence de la guerre a été réalisée par Niklaus Manuel Güdel dans le cadre du thème annuel consacré aux Traces de guerre. La proposition du jeune artiste (né en 1988) interroge les rapports entre la guerre, la nature et la mémoire des hommes. 

 

UNE EXPOSITION | DEUX SITES

L'exposition présente pour la première fois au public la série Le Silence de la guerre qui a été spécialement conçue pour l'occasion. Composée de deux installations, d'une vidéo et de plusieurs peintures, elle questionne l'impact de la guerre sur la nature et la mémoire de l'homme.

  • Artsenal espace d'art, Delémont du 9 mai au 14 juin 2015
  • Musée jurassien d'art et d'histoire, Delémont du 9 mai au 2 août 2015

 

UNE PREMIÈRE MONOGRAPHIE

A l'occasion de cette exposition, les éditions Hatje Cants publient une première monographie sur l'oeuvre du jeune artiste jurassien Niklaus Manuel Güdel. Ce livre, de 244 pages, publié en français, allemand et anglais, est présenté en avant-première le 30 juin 2015 au musée à 20h00. 

 

 

UN BLOG

Un journal tenu par un historien jurassien 

de 1914 à 1918

Curé retraité, Arthur Daucourt observe les événements de 1914-1918 depuis Delémont, une petite ville de 6500 habitants. Le « journal » qu'il rédige durant ces années évoque la Grande Guerre de manière impressionnante.

A découvrir dans l'exposition 14-18 : regards actuels et sur le blog Arthur Daucourt accessible sur www.arthurdaucourt.com

 

 

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

à travers plus de 30 expositions

Le projet "Traces de guerre" s'inscrit dans un cycle d'expositions présentées dès 2014 dans la région du Rhin supérieur.

Le réseau des musées 2014 présente en effet plus de 30 expositions individuelles en Alsace, en Bade, dans le Palatinat et dans le nord-ouest de la Suisse autour du thème de la première Guerre mondiale. Elles illustrent les points de vue français, suisse et allemand autour des évènements historiques. Bien qu'agencées autour d'une structure ajustée, elles traitent chacune des aspects individuels, locaux ou régionaux. A elles toutes, elles constituent un tableau vaste et complet de la situation il y a 100 ans.

L'entrée de toutes les expositions est gratuite pour les visiteurs munis du Museums-PASS-Musées.

Elles sont décrites en détails sous le site internet : Réseau Musées 2014

 

 

logoLoerrach

C'est la dose qui fait le poison !
C'est la dose qui fait le poison !

C'est la dose qui fait le poison !  

Du 20 septembre 2013
au 3 août 2014

Venin de serpents, arsenic, belladone, pavot, antimoine... des noms de poisons bien connus ! Et pourtant, dès l'Antiquité, ces substances sont également employées comme remèdes.

L'exposition C'est la dose qui fait le poison interroge les notions de dose et de poison en ne se limitant pas au secteur médical : elle ouvre aussi quelques portes sur les doses de travail, de nutriments, d'air pur...

Qu'en est-il du poison que nous retrouvons dans nos assiettes ? Et de ce qui peut empoisonner le monde professionnel ? Sans oublier d'évoquer la nature et ses vertus, exploitées depuis longtemps mais pas toujours de manière raisonnable. Finalement, quel est le secret de la bonne dose ?

vidéo RTS

vidéo Canal Alpha

émission Babylone "Arsenic ou polonium, est-ce la dose qui fait le poison?" diffusée sur Espace 2

 

Pour les enfants

Un carnet est à disposition des enfants pour visiter l'exposition de manière originale...

 

Pour les groupes et les entreprises

Sorties en famille, entre amis, avec une association, sorties d'entreprise... des visites guidées vous sont également proposées pour vous faire découvrir l'exposition.

 

Pour les écoles

Des ateliers et des visites accompagnées sont proposées aux écoles. Ces activités sont adaptées à l'âge des enfants. Elles sont gratuites, mais il est nécessaire de s'inscrire.

Il est également possible de découvrir l'exposition de manière libre à l'aide d'un support réalisé à l'intention des élèves (voir ci-dessous Carnet Cycle 1 et Carnet cycle 2 et 3).

Vous souhaitez prolonger votre visite ? D'autres activités peuvent être réalisées de manière autonome au musée ou en vieille ville de Delémont. Nous vous mettons les documents à disposition sur demande.

Ne manquez pas de prendre contact avec Sophie Krummenacher ou Nathalie Fleury si vous aviez des questions.

 

Description des ateliers  >>>

Carnet Cycle 1  >>>

Carnet Cycle 2 et 3  >>>

 

La douleur a besoin de place

Du 17 mai 
au 3 août 2014

Que sait-on de la douleur ? Comment est-elle ressentie, vécue, comprise, soulagée, représentée ? L'exposition se propose d'explorer la relation que nous entretenons avec la douleur.

Concepteurs : Institut d'histoire de l'art et de muséologie de l'Université de Neuchâtel, projet muséal 

vidéo Canal Alpha

 

«S» comme Salvia

sauge, santé, secret, symbole

Du 17 mai 
au 31 août 2014

« Qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin .» Il est peut-être là le véritable secret de la santé. Plus précisément, il doit être dans les plantes qui nous entourent et peut-être encore plus particulièrement dans la sauge. 

Une "installation" qui prendra place au cœur du Jardin du Musée.  

Concepteur : Lionel Muller, architecte paysagiste 

 

 

 

 

 

Gérard Bregnard ‚  visionnaire
Gérard Bregnard ‚ visionnaire
Du 13 mars au 23 mai 2010

Né en 1920, l'artiste jurassien Gérard Bregnard a disparu en 2003. Nonante ans après sa naissance, une galerie d'art et trois musées lui ont consacrent une grande rétrospective, articulée en quatre volets. En exposant le plus grand nombre d'oeuvres marquantes de Gérard Bregnard jamais présentées, les organisateurs ont offert une belle occasion de découvertes au public le plus large.

CROIS ! TM
CROIS ! TM
Du 29 mars au 27 septembre 2009

Comment la publicité et la religion nous présentent-elles le paradis, la jeunesse éternelle, la beauté et la santé sur terre ou dans l'au-delà ? L'exposition « CROIS! TM» a permis d'explorer les liens qui existent entre les processus de communication utilisés par la religion et par les marques commerciales. L'exposition a été conçue par des étudiants de master en études muséales de l'Université de Neuchâtel, dans le cadre d'un séminaire de projet.

Rappel à l'ordre
Du 15 mars 2008 au 18 janvier 2009

L'exposition « Rappel à l'ordre » s'interrogeait sur les multiples façons de ranger, classer, cataloguer et structurer le savoir et les objets. Par un choix d'œuvres variées et parfois insolites, elle rappellait l'évolution qui a conduit la société occidentale de l'Encyclopédie à Internet. Un petit détour par l'art permettait en outre d'offrir un regard sur la démarche d'Ursus Wehrli qui a choisi de mettre un peu d'ordre dans des tableaux de maîtres !

L'Histoire c'est moi
L'Histoire c'est moi
Du 24 mars 2007 au 13 février 2008

Comment les gens ont-ils vécu la Deuxième Guerre mondiale en Suisse ? De quoi se souviennent-ils aujourd'hui, et comment ? A partir de témoignages de 555 personnes qui ont vécu les événements d'alors, cette exposition proposait un point de vue sur la vie quotidienne de ces années-là qui complétait l'historiographie existante, jusqu'ici centrée surtout sur les faits et les positions officielles.

Hanspeter Kamm, de fil et de fer
Hanspeter Kamm, de fil et de fer
Du 25 novembre 2006 au 26 février 2007

Une histoire qui a débuté par un coup de cœur pour un brin de fer ... un matériau vivant, qui peut évoluer et se mettre à rouiller, le fil de fer se trouvant à la base des créations de Hanspeter Kamm ! Absurde, humour, magie, merveilleux ... c'est finalement de liberté que nous a parlé le monde imaginaire de Kamm.

proDeo - ÊTRE de chair et de ciel
proDeo - ÊTRE de chair et de ciel
Du 8 avril au 5 novembre 2006

A l'initiative des Archives de l'ancien Évêché de Bâle, quatre expositions simultanées voyaient le jour en 2006 autour de la vie religieuse au Moyen Âge et à la Réforme. A Delémont, « ÊTRE de chair et de ciel » s'interrogeait sur les saints, ces intermédiaires entre ciel et terre, faiseurs de miracles, êtres d'exception. Qui étaient-ils, qui sont-ils ? En posant son regard sur quelques saints jurassiens et d'ailleurs, l'exposition éclairait certaines facettes de notre rapport au divin et au surnaturel.

Laurent Boillat. Sculpture - Gravures - Dessins
Laurent Boillat. Sculpture - Gravures - Dessins
Du 9 septembre au 6 novembre

A l'occasion du 20e anniversaire de la mort de Laurent Boillat, le Musée jurassien d'art et d'histoire, ainsi que les Galeries Paul Bovée et ARTsenal à Delémont présentait une rétrospective des œuvres de l'artiste jurassien et dévoilait des facettes peu connues du travail de l'artiste.

Suisse, permis d'entrer ...
Suisse, permis d'entrer ...
Du 11 mars au 21 aoû 2005

Pays d'émigration durant des siècles, la Suisse est devenue depuis la fin du 19e siècle une terre d'immigration. L'exposition « Suisse, permis d'entrer ... » offrait un regard sur la politique suisse d'immigration actuelle et sur la situation dans le Jura, afin de mieux se situer face aux différents enjeux liés à cette question. Les visiteurs étaient invités à suivre les traces de personnes cherchant du travail ou un refuge en Suisse.

Qui ne laisse pas de bois ‚…
Qui ne laisse pas de bois ‚…
Du 25 novembre 2005 au 26 février 2006

Sortis de l'imaginaire de douze artistes et artisans de Suisse et d'ailleurs, cette exposition était une invitation à la découverte de différentes facettes du monde magique du bois. Mais aussi un espace pour explorer les essences et les différentes problématiques liées à nos forêts.

Au fil de la nativité
Au fil de la nativité
Du 26 novembre 2004 au 13 février 2005

Créatrice textile et artiste-peintre, Catherine Bihl réinvente un monde, crée des images qui ont la présence d'objets grâce aux tissus qui les composent... ici, autour du thème de la Nativité. Cette exposition était également l'occasion pour d'autres artistes, du Jura à l'Europe, de revisiter la Nativité au fil du textile.

Jura : éclats d'identités
Jura : éclats d'identités
Du 14 mai au 14 novembre 2004

Jura : objet de réflexion, de discours, de combat, de convoitise, de culte, de nostalgie, de mondialisation, objet tout court ! A l'occasion du 25e anniversaire de l'entrée en souveraineté de la République et Canton du Jura, l'exposition « Jura : éclats d'identités » souhaitait provoquer débats, questionnements, échanges et, par-delà les frontières, ouvrir la réflexion sur la notion d'identité.

Chasseurs sachant chasser
Chasseurs sachant chasser
Du 7 février au 18 avril 2004

Après avoir suivi durant presque six ans des groupes de chasseurs jurassiens, la photographe Sandra Hüsser a fait partager son point de vue sur le sujet et désiré montrer la complexité d'une telle pratique. Elle s'est intéressée, révoltée, puis passionnée pour ce monde à part et tenté de savoir si la chasse avait toujours sa place dans notre société.

Du mot à l'image
Du mot à l'image
Du 7 novembre 2003 au 18 janvier 2004

A l'occasion du 30e anniversaire de la Bibliothèque des Jeunes de Delémont, une exposition autour d'illustrateurs de livres pour enfants a été organisée. Vingt-huit auteurs de Wallonie-Bruxelles ont ainsi fait voyager le public dans l'univers qui nous est le plus cher : celui de l'imaginaire de nos premiers âges toujours recommencé.

Dentelles: histoires d'accessoires
Du 13 juin au 19 octobre 2003

Des histoires de mouchoirs, d'éventails, de cravates, de chapeaux, de cols ... Une exposition dont le propos était de dévoiler au public le sens de ces différents accessoires intimement liés au monde de la dentelle. Du 16e siècle jusqu'à nos jours, les visiteurs découvraient les secrets et la beauté de ces pièces dont la fonction s'est modifiée au cours du temps.

Armand Schwarz (1881 - 1958), instants de vie jurassienne
Armand Schwarz (1881 - 1958), instants de vie jurassienne
Du 28 mars au 1er juin 2003

Le musée rendait hommage au peintre delémontain Armand Schwarz. Huiles, aquarelles, affiches et dessins de l'artiste, né en 1881 et décédé en 1958 à Delémont, étaient présentés au public dans une exposition consacrée aux ″Instants de vie jurassienne″ . L'occasion était ainsi offerte de découvrir une série de portraits, de paysages de la région et de caricatures au crayon et à l'encre.

Tisser des liens
Tisser des liens
Du 17 janvier au 16 mars 2003

Le musée présentait une collection originale d' « arTissages » du Pérou, œuvres conjointes de peintres et de tisserands. Au-delà d'une approche de l'art textile péruvien, cette exposition se proposait de prolonger la réflexion sur le rôle de l'artisanat dans la société post-industrielle.

Le degré 02 de l'objet
Le degré 02 de l'objet
Du 21 juin au 22 décembre 2002

Une exposition qui se proposait de questionner les objets du musée et, au-delà, de réaliser une réflexion sur l'objet. Tous les objets peuvent-ils franchir les portes du musée ? Pourquoi garder, conserver des objets ? Que deviennent-ils une fois entrés au musée ? Au travers d'histoires d'objets, les visiteurs découvraient que les objets sont davantage que leur destin premier.

Quilts amish et mennonites patchwork traditionnels de 1870 à nos jours
Quilts amish et mennonites patchwork traditionnels de 1870 à nos jours
Du 3 au 26 mai 2002

Le musée accueillait la somptueuse collection de quilts amish et mennonites de Catherine et Jacques Légeret. A travers ces pièces exceptionnelles, dont le plus ancien « Rectangle Plain Quilt » amish connu, les visiteurs étaient amenés à découvrir l'histoire et l'évolution culturelle de ces deux communautés dont l'origine religieuse, en Suisse, remonte au 16e siècle et dont on trouve des traces importantes, aujourd'hui encore, dans les cantons du Jura, de Berne et de Neuchâtel.

Impressions de voyage: André Sugnaux
Impressions de voyage: André Sugnaux
Du 8 mars au 21 avril 2002

André Sugnaux fut l'élève de Fernand Citerlet, écrivain et professeur d'histoire d'art sacré. Avec Impressions de voyages... de Paris à Saint-Pétersbourg, en passant par l'Afrique du Nord, la région fribourgeoise et le Jura, Sugnaux faisait part au public des rencontres qui l'avaient marqué. Au-delà d'une expression du monde, c'était bien à une recherche intérieure à laquelle les visiteurs étaient conviés.

Sur les pas d'Auguste Quiquerez
Sur les pas d'Auguste Quiquerez
Du 8 décembre 2001 au 24 février 2002

Dans le cadre du 200e anniversaire de la naissance d'Auguste Quiquerez, les traces laissées par cet homme aux multiples facettes (ingénieur des mines, archéologue, collectionneur, historien, politicien, romancier, faussaire) étaient à découvrir dans les salles permanentes du musée.

Paul Bovée: Œuvres choisies et dessins inédits
Paul Bovée: Œuvres choisies et dessins inédits
Du 30 novembre 2001 au 24 février 2002

Voici 40 ans que Paul Bovée nous quittait dans un accident tragique. Le musée lui rendait hommage en marquant l'événement par une exposition qui permet de « re-découvrir » les créations de cet artiste dont la courte carrière s'est révélée d'une richesse peu commune. Des dessins inédits de grands formats étaient en outre présentés au public.

A la croisée des notes
A la croisée des notes
Du 14 septembre au 11 novembre 2001

L'exposition se proposait de faire découvrir les richesses instrumentales et les contextes dans lesquels s'inscrivaient certaines traditions musicales actuelles (Afghanistan, Chine, Mali, Suisse...). Aller à la rencontre d'autres cultures au travers de clins d'œil musicaux...

Pygmées: d'un regard à l'autre
Pygmées: d'un regard à l'autre
Du 11 mai au 12 aoû 2001

Cette exposition avait comme objectif de poser un regard sur une réalité pygmée actuelle qui ne saurait se réduire aux images habituellement reçues. Ce regard était également retourné aux visiteurs par les paroles de la population pygmée et de leurs voisins, par leur manière de vivre qui pouvait interpeller.

La cigarette entre passé et présent
La cigarette entre passé et présent

Du 20 septembre 2013

au 30 mars 2014

Un éclairage historique sur l'évolution de la publicité pour la cigarette...

Le tabac est considéré comme un remède jusqu'au 17e siècle, puis comme une denrée d'agrément stimulante jusque dans les années 1950. Dès lors, il est progressivement regardé comme un produit nocif qui engendre une dépendance. Autrefois communément acceptée, la consommation de tabac est de nos jours remise en question.

De la plante au tabac, en passant par la question des emballages, du filtre et en s'appuyant sur divers supports publicitaires, l'exposition invite le visiteur à la réflexion sur l'évolution historique de la cigarette dont le statut au sein de notre société s'est profondément modifié.

 

Concepteurs : Jacques Olivier, historien et médecin, auteur d'une recherche sur la publicité du tabac en Suisse durant les « Trente Glorieuses » et Esther Olivier, historienne de l'art

 

La douleur a besoin de place
La douleur a besoin de place

Que sait-on de la douleur ? Comment est-elle ressentie, vécue, comprise, soulagée, représentée ? L'exposition se propose d'explorer la relation que nous entretenons avec la douleur.

Concepteurs : Institut d'histoire de l'art et de muséologie de l'Université de Neuchâtel

 

 

«S» comme Salvia sauge, santé, secret, symbole
«S» comme Salvia sauge, santé, secret, symbole

« Qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin.» Il est peut-être là le véritable secret de la santé. Plus précisément, il doit être dans les plantes qui nous entourent et peut-être encore plus particulièrement dans la sauge.

Une « installation » qui prendra place au cœur du Jardin du Musée.  

 

Concepteur : Lionel Muller, architecte paysagiste

 

Jouer à la guerre ! Jouer à la guerre ?
Jouer à la guerre ! Jouer à la guerre ?
Du 23 janvier au 3 mai 2015

Jouer à la guerre du berceau à l'âge adulte ? Peut-on offrir des jouets guerriers à ses enfants ?

Petits soldats, puzzles, Stratego, poupées, maquettes... cette exposition ouvre une réflexion sur les jeux et les jouets liés à la guerre.


Jouer à la guerre !

La liste de jouets « guerriers » est longue, presque impossible à établir : poupées, figurines, jeux de société, jeux d'adresses, déguisements, jeux pour bébés, jeux pour adultes, maquettes, tanks, robots, jeeps, avions, revolvers... On peut jouer à la guerre de 7 mois à 77 ans, avec ses muscles ou son cerveau, avec calme ou bruyamment. Une centaines d'objets ex- posés nous rappellent que la guerre est omniprésente et pas seulement sur tous les continents.

Jouer à la guerre ?

On joue à la guerre depuis la nuit des temps, l'enfant ayant toujours imité l'adulte pour assimiler et grandir. De l'Antiquité au début du 20e siècle, jouer à la guerre (pour les petits garçons) est une évidence qui n'est pas remise en question. A partir de 1920, des voix critiques et inquiètes s'élèvent, heurtées par les conséquences désastreuses de la Grande Guerre. Et si jouer à la guerre, c'était mal ? Progressivement, d'autres voix s'interrogeront : qu'est-ce que j'apprends quand je joue à la guerre ? Com- ment le fait de jouer fabrique-t-il une identité sexuelle ? Quelles sont les valeurs associées aux jeux guerriers ?

Au-delà du « jouer à la guerre » sur le plan de l'industrie du jouet ou sur celui des opinions (qu'elles soient pour ou contre), l'exposition est une plongée dans le monde de l'enfance, des modèles réduits, de l'histoire rêvée (des dragons aux sabres laser) et de ce moment unique et privilégié où «gagner une guerre» se fait sans blessures ni boucheries. 

vidéo Canal Alpha

émission Babylone La guerre en jouant, diffusée sur Espace 2

 

Commissaire d'exposition : Isabelle Lecomte

Le Silence de la guerre
Le Silence de la guerre

L'artiste Niklaus Manuel Güdel propose une position artistique contemporaine sur le phénomène de guerre et, plus précisément, sur les traces qu'elle laisse dans le paysage et dans l'homme.

 

L'EXPOSITION sera présentée sur DEUX SITES :

  • Musée jurassien d'art et d'histoire, Delémont du 9 mai au 2 août 2015
  • ARTsenal espace d'art, Delémont du 9 mai au 14 juin 2015

 

 

Prochain arrêt Delémont
Prochain arrêt Delémont

Quelle ville hier, aujourd'hui, demain ?

Au cours des siècles, les problèmes urbains ont évolué, de même que les réponses apportées. A travers l'exemple de Delémont et de sa transformation, l'exposition « Prochain arrêt Delémont » se propose d'éclairer les choix et les visions des époques qui ont marqué le visage de la ville.

 

Une ville au fil du temps...

Les grandes étapes qui ont façonné Delémont sont présentées, du 1er siècle jusqu'à nos jours, avec les projets envisagés pour les 20 prochaines années.

Pour chaque période, une interrogation est mise en relief pour comprendre les enjeux du moment. Des projets abandonnés ont été réalisés sur des photomontages.

Pourquoi la ville ne s'est-elle pas développée à côté des voies romaines ? Comment expliquer que le projet de tramway entre la gare et la vieille ville ne s'est pas réalisé ? Voulait-on réellement détruire le pont de la Maltière et la Porte au Loup ? Comment voyait-on la ville de demain en 1950 ? Et aujourd'hui, de quelle ville rêve-t-on ?

vidéo Canal Alpha

Guznag


Des activités pour les écoles 

et le jeune public

Un support permet de parcourir et de découvrir l'exposition de manière originale.

Des activités adaptées à l'âge des élèves sont proposées pour une visite libre ou accompagnée de l'exposition.

Du matériel pédagogique est à disposition des enseignants pour préparer la visite ou poursuivre la découverte du thème en classe.

Renseignements : ecoles@mjah.ch

Carnet_ville

 

Delémont, Cap sur 2030

Jusqu'au 16 novembre, les visiteurs ont la possibilité de découvrir « Delémont, Cap sur 2030 », une exposition qui constitue la phase de consultation du nouveau Plan d'aménagement local (PAL) de la ville. Elle permet de présenter les travaux élaborés dans ce cadre. Elle s'adresse principalement à la population et aux professionnels désireux de pouvoir apprécier et commenter les choix stratégiques opérés pour le développement de leur cité pour ces 15 prochaines années. 

 

L'exposition bénéficie du soutien de la Ville de Delémont et est conçue en collaboration avec le Service de l'urbanisme, de l'environnement et des travaux publics de Delémont (UETP).

 

Tü ta too
Tü ta too
L'oreille en voyage

 

Saurez-vous reconnaître quelle célébrité se cache derrière cette voix ? Savons-nous encore écouter ? Le silence existe-t-il ? Quels sons associer à la Suisse, au Jura et à votre ville ?

Au fil de dix stations, vous êtes invités à expérimenter le silence, à jouer avec des sons, à créer en construisant de petites scènes sonores, à découvrir des enregistrements jurassiens et suisses souvent méconnus ou encore à vous interroger sur la qualité de notre écoute. Les tout petits ne manqueront quant à eux pas d'entrer au royaume des contes.  

L'exposition « Tü-ta-too. L'oreille en voyage » vous invite à vous plonger dans l'univers des sons et du patrimoine sonore d'une façon parfois détonnante.

A vos casques !

 

Matériel pour les écoles

> pour en savoir plus

> vidéo Canal Alpha

 

Une exposition de la Phonothèque Nationale Suisse organisée par le Musée jurassien d'art et d'histoire avec la collaboration et le soutien des Archives cantonales jurassiennes.

 

COMEDIE HUMAINE

Jusqu'au 15 mai 2016, le musée présente les œuvres de la sculptrice jurassienne Marlène Biétry ainsi qu'une sélection de lithographies d'Honoré Daumier.

Une révélation...

En 1983, le Musée jurassien consacre une exposition à Honoré Daumier. Marlène Biétry la visite, c'est la révélation. Touchée, bouleversée par ce travail emprunt de liberté, elle choisit de s'engager sur la voix artistique et s'exprimera désormais par la sculpture.

Parallèlement à l'exposition, NK éditions publie le catalogue de l'exposition, qui retrace le parcours artistique de l'artiste et présente un vaste choix des œuvres emblématiques de Marlène Biétry de 1986 à 2015. Le photographe Jacques Bélat a su capter les intenses vibrations des œuvres choisies. L'ouvrage présente également un texte critique de Clément Crevoisier, historien de l'art. 

Comédie humaine

COMEDIE HUMAINE
COMEDIE HUMAINE
Marlène Biétry, sculptures Honoré Daumier, lithographies

Du 29 avril au 15 mai 2016, le Musée jurassien d'art et d'histoire expose les œuvres récentes de la sculptrice jurassienne Marlène Biétry. L'exposition présente également une sélection de lithographies d'Honoré Daumier.

Parallèlement à l'exposition, NK éditions publie le catalogue de l'exposition, qui retrace le parcours artistique de l'artiste et présente un vaste choix des œuvres emblématiques de Marlène Biétry de 1986 à 2015. Le photographe Jacques Bélat a su capter les intenses vibrations des œuvres choisies. L'ouvrage présente également un texte critique de Clément Crevoisier, historien de l'art.

 

Le retour de la momie
Le retour de la momie
Du 15 octobre 2016 au 27 août 2017

 

Intrigantes, étonnantes, dérangeantes, maudites, porteuses de mystère, les momies exercent depuis des générations une fascination toujours aussi grande.

Au Musée jurassien, nous possédons deux momies, celle d'une femme et celle d'un homme, qui suscitent de nombreuses questions.

En tentant de reconstituer le parcours de ces deux personnes décédées il y a plusieurs siècles, nous avons dû mener une véritable enquête « policière » qui nous a amenés à rencontrer de nombreux experts, à découvrir les méthodes d'analyses actuelles, à nous confronter aux questions de conservation des restes humains et à nous interroger sur le pourquoi d'une telle fascination.

Nous vous invitons à voyager avec nous dans cet univers souvent méconnu.  

 

Pour faire une petite idée en images et en son  :

Vidéo : RTS, 24 octobre 2016 >>>

Vidéo : Canal alpha, 14 octobre 2016 >>> 

Vidéo : BNF.TV, 14 octobre 2016 >>>

Reportage : RFJ Format A3, 18 octobre 2016 >>>

 

Pour les jeunes visiteurs

Des activités sont proposées aux enfants pour accompagner leur visite, notamment à l'aide d'un carnet qui les invite à mener "Une enquête autour des momies".

 

Vous pouvez télécharger ici quelques questions... et réponses pour préparer ou poursuivre votre visite de l'exposition avec des enfants >>>

 

Activités pour les écoles >>>

 

 

Rémy Zaugg
Rémy Zaugg
Voici Voilà Voyez
Du 30 septembre 2017 au 28 janvier 2018

Terre natale de Rémy Zaugg (1943-2005), le Jura révèle des aspects peu connus de l'œuvre de cet artiste majeur pour l'histoire de l'art de la seconde moitié du XXe siècle.

Conçue en trois volets, l'exposition met en lumière l'enfant du pays et le créateur internationalement reconnu.

Elle dévoile son œuvre de jeunesse, démarche précoce qui contient en germe certains aspects essentiels de la création ultérieure. Elle présente aussi - pour la première fois dans le Jura - ses recherches de maturité.

 

Trois lieux, trois volets

A Porrentruy, VOICI se concentre sur l'œuvre de jeunesse - tableaux et gravures datant de 1960 à 1969 - précieux témoins d'une époque où l'artiste se livre spontanément, à l'état brut.

A Delémont, VOILÀ présente quelques étapes-clés du travail de l'artiste à travers ses œuvres picturales et ses écrits. Un volet qui explore la dimension théorique sans pour autant exclure la poésie et la vitalité qui en découlent.

A Moutier, VOYEZ invite à percevoir activement, une incitation qui est au cœur de la démarche de Rémy Zaugg.?Un dialogue avec les œuvres, mais au-delà avec soi et son propre rapport au monde.

 

RÉMY ZAUGG

Né en 1943 à Courgenay (Jura, Suisse), Rémy Zaugg a vécu à Bâle et à Pfastatt (France).

Son œuvre peinte mature incite le « regardeur » à prendre position. Comprenant des mots et des teintes qui confinent parfois aux limites de la vision, elle interroge la perception.

L'artiste s'exprima aussi par ses nombreux écrits, ses scénographies d'expositions, ses projets d'urbanisme ou encore sa collaboration avec les architectes Herzog & de Meuron.

 

VOILÀ   Musée jurassien d'art et d'histoire - Delémont

Rémy Zaugg a continuellement remis en question son travail. Pour chaque cycle de son œuvre, il a fourni des essais théoriques afin d'expliciter sa pensée.

VOILÀ présente quelques étapes-clés du travail de l'artiste à travers ses œuvres picturales et ses écrits.

VOILÀ tente aussi d'éclairer comment les mots se sont substitués à l'image afin de créer une troisième voie : un tableau qui soit un objet, une image, un langage et le support pour un dialogue avec le spectateur.

Le terme VOILÀ indique une distance (vois là-bas). Dès lors, ce volet se propose également d'éclairer le rapport complexe qui lie l'artiste à sa région : après avoir vécu à Bâle et à Pfastatt, en passant par Rome et Berlin, l'artiste choisit en 2003 d'installer la Fondation Rémy et Michèle Zaugg dans le Jura.

 

UN AUDIOGUIDE pour vous accompagner dans votre visite...

Un audioguide est à votre disposition pour visiter le volet VOILÀ de l'exposition.

En 14 séquences, l'historienne de l'art Isabelle Lecomte vous présente quelques étapes-clés du travail de l'artiste.

Vous avez également la possibilité d'accéder au contenu de l'audioguide directement sur votre smartphone sous le lien :

https://izi.travel/fr/7d28-30-09-2017-28-01-2018/fr#bef7-salle-1-mur-1-composition/fr

 

VISITES ACCOMPAGNÉES

Visites commentées par Isabelle Lecomte, historienne de l'art et commissaire de l'exposition :

  • Dimanche 29 octobre 2017 à 15 h
  • Dimanche 14 janvier 2018 à 15 h

 

 

VERNISSAGE : 30 SEPTEMBRE

  • à 11 heures au Musée de l'Hôtel-Dieu, Porrentruy
Allocutions :
- M. Marc-Olivier Gonseth, conservateur du Musée d'Ethnographie de Neuchâtel (MEN)
- M. Pierre-Olivier Cattin, conseiller municipal en charge du dicastère « Prestations à la population » pour la ville de Porrentruy
- Mme Christine Salvadé, cheffe de l'Office de la Culture de la République et Canton du Jura
- M. Jean-Pierre Zaugg, frère aîné de Rémy Zaugg

Un apéritif festif sera servi à l'issue de la partie officielle. L'EXPOSITION

  • à 15 heures au Musée jurassien d'art et d'histoire, Delémont
Accueil et remerciements :
- Anne Seydoux-Christe, présidente de la Fondation du Musée jurassien d'art et d'histoire
- Nathalie Fleury, conservatrice du Musée jurassien d'art et d'histoire
Allocutions :
- M. Martial Courtet, Ministre de la formation, de la culture et des sports de la République et Canton du Jura
- Isabelle Lecomte, historienne de l'art et commissaire générale de l'exposition

Dès 15h, une activité est spécialement prévue pour les enfants : atelier créatif, mini-visite et goûté coloré

  • à 18 heures au Musée jurassien des Arts, Moutier
Allocutions :
- M. Jean-Pierre Aellen, président de la commission Culture, Conseil du Jura Bernois
- M. Valentin Zuber, délégué aux affaires culturelles de l'Office de la culture, République et canton du Jura
- Mme Claire-Lise Coste, conseillère municipale en charge du dicastère Culture, Sports, Loisirs, Jeunesse, Ville de Moutier
-  M. Hans Furer, collectionneur et ami de Rémy Zaugg
-  Valentine Reymond, conservatrice du Musée jurassien des Arts

 

Un vernissage en trois lieux, en trois temps, en trois ambiances...

Un vernissage que nous nous réjouissons de déguster avec vous...

 

Légende de l'image : De la cécité; n° 7 : MAIS MOI JE TE VOIS, 1994-1999/2000, vernis et sérigraphie sur aluminium, 66,5 x 56,5 cm, collection Pictet, © Galerie Mai 36, Zurich