MENU
Objets bavards
Objets bavards
Du 13 septembre 2012 au 6 janvier 2013

Une double exposition

1. Ceux de l'école qui ont migré vers le musée :

deux momies, des objets ramenés d'Afrique, des armes, un casque militaire, des monnaies, une précieuse collection d'objets découverts dans des tombes... Comment expliquer leur présence dans une école ? A quoi servaient-ils ? Pourquoi s'en être détaché et les avoir cédés à des musées ? Y ont-ils leur place ?

2. Ceux du musée qui sont interrogés par l'école :

des jeunes et leur enseignant proposent, dans le cadre de leur cours d'histoire, leur lecture d'objets du musée afin de baliser 200 ans d'histoire (1812-2012). Cette exposition inaugure l'Espace LABOratoire, un lieu qui peut être investi par des projets externes au musée.

 

Les carnets de Léandre
Les carnets de Léandre
Die Skizzenhefte von Léandre. Zwischen Israel und dem Jura
vom 8. Februar bis 7. April 2013

Im Jahr 2012 gewährte die Interjurassische Kulturkommission (IJKK) zwei jungen Illustratorinnen, Léandre Ackermann und Céline Meyrat, ein Reisestipendium.

Léandre Ackermann reiste vom 18. Juni bis 17. September 2012 nach Israel. Ausgerüstet mit ihren Skizzenheften und Stiften näherte sich die junge Frau verschiedenen Personen und bat sie, für sie einen Gegenstand zu zeichnen, der für ihr gegenwärtiges Leben aktuell ist. Auf diese Weise entstand mit dem Mittel der Zeichnung eine „Sammlung" von rund zwanzig Porträts, die ein paar Aspekte der israelischen Gesellschaft illustrieren.

Wieder zurück im Jura hat Léandre beschlossen, ihre Sammlung fortzusetzen. So mischen sich etwa zehn jurassische „Berichte" unter die israelischen Begegnungen.

 

Arch?§ologie A16
Arch?§ologie A16
Du 4 mai au 4 aoû 2013

Das Musée jurassien d'art et d'histoire, das Musée jurassien des sciences naturelles, das Musée de l'Hôtel-Dieu sowie das Centre Nature Les Cerlatez haben sich zusammengeschlossen, um in Zusammenarbeit mit der archäologischen Abteilung der Republik und dem Kanton Jura ab Mai 2013 eine grosse Retrospektive mit den archäologischen Entdeckungen zu präsentieren, die über rund 25 Jahre am Ausgrabungsort der Autobahn A16 gefunden wurden. Jede Institution wird ein unterschiedliches Thema erarbeiten: der Stein, die Erde, die Metalle und der Knochen.

>>> Archéo A16

Kriegsspuren in 2 Ausstellungen
Kriegsspuren in 2 Ausstellungen

Vom 12. September 2014 bis 2. August 2015  

 

14-18 : aus heutiger Sicht

 Nachdem es lange Zeit aus Gedächtnissen und Traktandenlisten verschwunden war, erfreut sich das Thema des Ersten Weltkriegs seit den 1980er Jahren eines stetig steigenden neuen Interesses. Zuerst in zahlreichen historischen Recherchen wieder aufgenommen, fesselt der Erste Weltkrieg heute eine breite Öffentlichkeit. Gegenstände werden neu in Szene gesetzt, Zeitzeugenberichte publiziert, Kriegsstätten und Monumente saniert, spezialisierte Museen, Internetseiten und Sehenswürdigkeiten eingerichtet, Kulturgüter (Comics, Bilder, Filme, Videospiele) geschaffen: die aktuelle« Mobilmachung » für das Thema hat beachtliche Dimensionen angenommen. Die Feiern zum Hundertjahrjubiläum erscheinen wie eine Apotheose dieses« Weltkriegs-Aktivismus ».

Zwar betrifft dieses Phänomen zuoberst die damaligen« Sieger », aber auch die nicht-kriegführende Schweiz und der Jura können sich der Begeisterung nicht entziehen.

Woher rührt diese Faszination für eines der dramatischsten Ereignisse des 20. Jahrhunderts?

Es ist bekannt, dass Darstellungen von Vergangenem und Verweise auf die Vergangenheit nie neutral sind. Der auf die Geschichte geworfene Blick ist immer stark von Sichtweisen der Gegenwart beeinflusst und gibt über unsere aktuelle Gesellschaft genauso Aufschluss wie über den Krieg von 14-18.

Diese Ausstellung lässt einige jüngere Darstellungs- und Erscheinungsformen des Krieges - seien es neue Inszenierungen alter Spuren oder gänzlich neue Produktionen - Revue passieren und versucht dabei zu erfassen, was das heutige Interesse motiviert. Im weitesten Sinne versteht sich die Ausstellung als Beitrag zu einer Reflexion über unser Verhältnis zur Erinnerung und zum Krieg - über die Grenzen von 14-18 hinaus.

Für Familien: ein Parcours durch die Ausstellung geeignet für Kinder ab 8 Jahren.

 

 

 

Vom 23. Januar bis 3. Mai 2015  


Krieg spielen! Krieg spielen?

Spielzeugsoldaten, Strategiespiele, Puppen... eine Auseinandersetzung mit Kriegsspielen und Kriegsspielsachen.

Ausstellungskuratorin: Isabelle Lecomte 


Pressespiegel

>  NZZ, Omnipräsenz von Kriegsspielen, von Andrea Kucera, 24. Januar 2015


 

 

2014 : Erster Weltkrieg

Das Netzwerk Museen 2014 präsentiert über 30 Einzelausstellungen im Elsass, in Baden, der Pfalz und der Nordwestschweiz zum Ersten Weltkrieg. Die Ausstellungen beleuchten das epochale Ereignis aus französischer, schweizerischer und deutscher Perspektive. Die konzeptionell aufeinander abgestimmten Ausstellungen thematisieren zugleich verschiedene inhaltliche und regionale Aspekte. So bieten die Partner den Besuchern einen umfassenden Blick auf die Zeit vor 100 Jahren.

Alle Ausstellungen sind mit dem Museumspass kostenlos zugänglich.

Über Details zu den einzelnen Ausstellungen > Netzwerk Museen 2014

 

logoLoerrach

 

 

Die Dosis macht das Gift
Die Dosis macht das Gift
Und bis des 30. M?§rz : Die Zigarette zwischen Vergangenheit und Gegenwart

Die Dosis macht das Gift ! 

Vom 20 Septembre 2013
bis 3. August 2014 

Arsen, Quecksilber, Belladonna (schwarze Tollkirsche) oder Schlangengift... bestens bekannte Namen von Gift!

Doch seit der Antike wurden diese Substanzen auch als Arzneimittel benutzt.

Bis Mitte des 19. Jahrhundert wurden Krankheiten hauptsächlich mithilfe natürlicher Produkte behandelt (Pflanzen, Mineralien usw.). Die Blüten des Fingerhuts wurden gegen Angina Pectoris eingenommen, Opiummohn gegen Schmerzen, Belladonna zur Beruhi- gung von Husten usw.

Die Ausstellung „Die Dosis macht das Gift" hinterfragt die Begriffe „Dosis" und „Gift" und beschränkt sich dabei nicht auf den medizinischen Bereich, sondern wirft auch ein Licht auf unser Alltagsleben: Ernährung, Arbeit, Umfeld.

Was ist Gift von all dem, was wir in unseren Tellern haben ? Und was halten wir von dem Gift, von dem die Arbeitswelt betroffen ist ? Und vergessen wir nicht die Natur mit ihren schon seit langer Zeit bekannten Heilkräften, wobei später allerdings einige ihrer Kehrseiten in den Vordergrund gestellt wurden.

Und schliesslich: Wo liegt das Geheimnis der richtigen Dosis ? 

 

Die Zigarette zwischen

Vergangenheit und Gegenwart  

Vom 20. Septembre 2013
bis 30. März 2014

Die Ausstellung analysiert hauptsächlich den Aufstieg der Zigarette, die ein verbreitetes Konsumprodukt ist und deren Bedeutung sich in unserer Gesellschaft im Laufe der Zeit stark verändert hat. Durch einen historischen Blick auf die Entwicklung der Zigarettenwerbung versucht die Ausstellung, eine Auseinandersetzung mit dem Gebrauch von Werbebildern, ihren Herausforderungen und ihren Grenzen anzuregen. 

Konzept: Jacques Olivier, Historiker und Arzt, und Esther Olivier, Kunsthistorikerin 

 

Der Schmerz braucht Platz

Vom 17. Mai
bis 3. August 2014 

Was weiss man über den Schmerz ? Wie wurde er kulturell je nach Zusammenhang und den geschichtlichen Epochen geprägt ? Welche Beziehung haben wir zum Schmerz ? Warum bewirken gewisse Schmerzen grosses Leid und andere nicht ? 

Konzept: Institut für Kunstgeschichte und Museologie der Universität Neuenburg 


«S» wie Salvia Salbei,

GeSundheit, GeheimniS, Symbol

Vom 17. Mai
bis 31. August 2014 

„Wer Salbei im Garten hat, braucht keinen Arzt". Vielleicht liegt das Geheimnis der Gesundheit hier versteckt. Genauer, sie muss in den Pflanzen sein, die uns umgeben, und vielleicht noch genauer, im Salbei. 

Installation im Gartenbereich des Museums.  

Konzept: Lionel Muller, Landschaftsarchitekt 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gérard Bregnard ‚  visionnaire
Gérard Bregnard ‚ visionnaire
Du 13 mars au 23 mai 2010

Né en 1920, l'artiste jurassien Gérard Bregnard a disparu en 2003. Nonante ans après sa naissance, une galerie d'art et trois musées lui ont consacrent une grande rétrospective, articulée en quatre volets. En exposant le plus grand nombre d'oeuvres marquantes de Gérard Bregnard jamais présentées, les organisateurs ont offert une belle occasion de découvertes au public le plus large.

CROIS ! TM
CROIS ! TM
Du 29 mars au 27 septembre 2009

Comment la publicité et la religion nous présentent-elles le paradis, la jeunesse éternelle, la beauté et la santé sur terre ou dans l'au-delà ? L'exposition « CROIS! TM» a permis d'explorer les liens qui existent entre les processus de communication utilisés par la religion et par les marques commerciales. L'exposition a été conçue par des étudiants de master en études muséales de l'Université de Neuchâtel, dans le cadre d'un séminaire de projet.

Rappel à l'ordre
Du 15 mars 2008 au 18 janvier 2009

L'exposition « Rappel à l'ordre » s'interrogeait sur les multiples façons de ranger, classer, cataloguer et structurer le savoir et les objets. Par un choix d'œuvres variées et parfois insolites, elle rappellait l'évolution qui a conduit la société occidentale de l'Encyclopédie à Internet. Un petit détour par l'art permettait en outre d'offrir un regard sur la démarche d'Ursus Wehrli qui a choisi de mettre un peu d'ordre dans des tableaux de maîtres !

L'Histoire c'est moi
L'Histoire c'est moi
Du 24 mars 2007 au 13 février 2008

Comment les gens ont-ils vécu la Deuxième Guerre mondiale en Suisse ? De quoi se souviennent-ils aujourd'hui, et comment ? A partir de témoignages de 555 personnes qui ont vécu les événements d'alors, cette exposition proposait un point de vue sur la vie quotidienne de ces années-là qui complétait l'historiographie existante, jusqu'ici centrée surtout sur les faits et les positions officielles.

Hanspeter Kamm, de fil et de fer
Hanspeter Kamm, de fil et de fer
Du 25 novembre 2006 au 26 février 2007

Une histoire qui a débuté par un coup de cœur pour un brin de fer ... un matériau vivant, qui peut évoluer et se mettre à rouiller, le fil de fer se trouvant à la base des créations de Hanspeter Kamm ! Absurde, humour, magie, merveilleux ... c'est finalement de liberté que nous a parlé le monde imaginaire de Kamm.

proDeo - ÊTRE de chair et de ciel
proDeo - ÊTRE de chair et de ciel
Du 8 avril au 5 novembre 2006

A l'initiative des Archives de l'ancien Évêché de Bâle, quatre expositions simultanées voyaient le jour en 2006 autour de la vie religieuse au Moyen Âge et à la Réforme. A Delémont, « ÊTRE de chair et de ciel » s'interrogeait sur les saints, ces intermédiaires entre ciel et terre, faiseurs de miracles, êtres d'exception. Qui étaient-ils, qui sont-ils ? En posant son regard sur quelques saints jurassiens et d'ailleurs, l'exposition éclairait certaines facettes de notre rapport au divin et au surnaturel.

Laurent Boillat. Sculpture - Gravures - Dessins
Laurent Boillat. Sculpture - Gravures - Dessins
Du 9 septembre au 6 novembre

A l'occasion du 20e anniversaire de la mort de Laurent Boillat, le Musée jurassien d'art et d'histoire, ainsi que les Galeries Paul Bovée et ARTsenal à Delémont présentait une rétrospective des œuvres de l'artiste jurassien et dévoilait des facettes peu connues du travail de l'artiste.

Suisse, permis d'entrer ...
Suisse, permis d'entrer ...
Du 11 mars au 21 aoû 2005

Pays d'émigration durant des siècles, la Suisse est devenue depuis la fin du 19e siècle une terre d'immigration. L'exposition « Suisse, permis d'entrer ... » offrait un regard sur la politique suisse d'immigration actuelle et sur la situation dans le Jura, afin de mieux se situer face aux différents enjeux liés à cette question. Les visiteurs étaient invités à suivre les traces de personnes cherchant du travail ou un refuge en Suisse.

Qui ne laisse pas de bois ‚…
Qui ne laisse pas de bois ‚…
Du 25 novembre 2005 au 26 février 2006

Sortis de l'imaginaire de douze artistes et artisans de Suisse et d'ailleurs, cette exposition était une invitation à la découverte de différentes facettes du monde magique du bois. Mais aussi un espace pour explorer les essences et les différentes problématiques liées à nos forêts.

Au fil de la nativité
Au fil de la nativité
Du 26 novembre 2004 au 13 février 2005

Créatrice textile et artiste-peintre, Catherine Bihl réinvente un monde, crée des images qui ont la présence d'objets grâce aux tissus qui les composent... ici, autour du thème de la Nativité. Cette exposition était également l'occasion pour d'autres artistes, du Jura à l'Europe, de revisiter la Nativité au fil du textile.

Jura : éclats d'identités
Jura : éclats d'identités
Du 14 mai au 14 novembre 2004

Jura : objet de réflexion, de discours, de combat, de convoitise, de culte, de nostalgie, de mondialisation, objet tout court ! A l'occasion du 25e anniversaire de l'entrée en souveraineté de la République et Canton du Jura, l'exposition « Jura : éclats d'identités » souhaitait provoquer débats, questionnements, échanges et, par-delà les frontières, ouvrir la réflexion sur la notion d'identité.

Chasseurs sachant chasser
Chasseurs sachant chasser
Du 7 février au 18 avril 2004

Après avoir suivi durant presque six ans des groupes de chasseurs jurassiens, la photographe Sandra Hüsser a fait partager son point de vue sur le sujet et désiré montrer la complexité d'une telle pratique. Elle s'est intéressée, révoltée, puis passionnée pour ce monde à part et tenté de savoir si la chasse avait toujours sa place dans notre société.

Du mot à l'image
Du mot à l'image
Du 7 novembre 2003 au 18 janvier 2004

A l'occasion du 30e anniversaire de la Bibliothèque des Jeunes de Delémont, une exposition autour d'illustrateurs de livres pour enfants a été organisée. Vingt-huit auteurs de Wallonie-Bruxelles ont ainsi fait voyager le public dans l'univers qui nous est le plus cher : celui de l'imaginaire de nos premiers âges toujours recommencé.

Dentelles: histoires d'accessoires
Du 13 juin au 19 octobre 2003

Des histoires de mouchoirs, d'éventails, de cravates, de chapeaux, de cols ... Une exposition dont le propos était de dévoiler au public le sens de ces différents accessoires intimement liés au monde de la dentelle. Du 16e siècle jusqu'à nos jours, les visiteurs découvraient les secrets et la beauté de ces pièces dont la fonction s'est modifiée au cours du temps.

Armand Schwarz (1881 - 1958), instants de vie jurassienne
Armand Schwarz (1881 - 1958), instants de vie jurassienne
Du 28 mars au 1er juin 2003

Le musée rendait hommage au peintre delémontain Armand Schwarz. Huiles, aquarelles, affiches et dessins de l'artiste, né en 1881 et décédé en 1958 à Delémont, étaient présentés au public dans une exposition consacrée aux ″Instants de vie jurassienne″ . L'occasion était ainsi offerte de découvrir une série de portraits, de paysages de la région et de caricatures au crayon et à l'encre.

Tisser des liens
Tisser des liens
Du 17 janvier au 16 mars 2003

Le musée présentait une collection originale d' « arTissages » du Pérou, œuvres conjointes de peintres et de tisserands. Au-delà d'une approche de l'art textile péruvien, cette exposition se proposait de prolonger la réflexion sur le rôle de l'artisanat dans la société post-industrielle.

Le degré 02 de l'objet
Le degré 02 de l'objet
Du 21 juin au 22 décembre 2002

Une exposition qui se proposait de questionner les objets du musée et, au-delà, de réaliser une réflexion sur l'objet. Tous les objets peuvent-ils franchir les portes du musée ? Pourquoi garder, conserver des objets ? Que deviennent-ils une fois entrés au musée ? Au travers d'histoires d'objets, les visiteurs découvraient que les objets sont davantage que leur destin premier.

Quilts amish et mennonites patchwork traditionnels de 1870 à nos jours
Quilts amish et mennonites patchwork traditionnels de 1870 à nos jours
Du 3 au 26 mai 2002

Le musée accueillait la somptueuse collection de quilts amish et mennonites de Catherine et Jacques Légeret. A travers ces pièces exceptionnelles, dont le plus ancien « Rectangle Plain Quilt » amish connu, les visiteurs étaient amenés à découvrir l'histoire et l'évolution culturelle de ces deux communautés dont l'origine religieuse, en Suisse, remonte au 16e siècle et dont on trouve des traces importantes, aujourd'hui encore, dans les cantons du Jura, de Berne et de Neuchâtel.

Impressions de voyage: André Sugnaux
Impressions de voyage: André Sugnaux
Du 8 mars au 21 avril 2002

André Sugnaux fut l'élève de Fernand Citerlet, écrivain et professeur d'histoire d'art sacré. Avec Impressions de voyages... de Paris à Saint-Pétersbourg, en passant par l'Afrique du Nord, la région fribourgeoise et le Jura, Sugnaux faisait part au public des rencontres qui l'avaient marqué. Au-delà d'une expression du monde, c'était bien à une recherche intérieure à laquelle les visiteurs étaient conviés.

Sur les pas d'Auguste Quiquerez
Sur les pas d'Auguste Quiquerez
Du 8 décembre 2001 au 24 février 2002

Dans le cadre du 200e anniversaire de la naissance d'Auguste Quiquerez, les traces laissées par cet homme aux multiples facettes (ingénieur des mines, archéologue, collectionneur, historien, politicien, romancier, faussaire) étaient à découvrir dans les salles permanentes du musée.

Paul Bovée: Œuvres choisies et dessins inédits
Paul Bovée: Œuvres choisies et dessins inédits
Du 30 novembre 2001 au 24 février 2002

Voici 40 ans que Paul Bovée nous quittait dans un accident tragique. Le musée lui rendait hommage en marquant l'événement par une exposition qui permet de « re-découvrir » les créations de cet artiste dont la courte carrière s'est révélée d'une richesse peu commune. Des dessins inédits de grands formats étaient en outre présentés au public.

A la croisée des notes
A la croisée des notes
Du 14 septembre au 11 novembre 2001

L'exposition se proposait de faire découvrir les richesses instrumentales et les contextes dans lesquels s'inscrivaient certaines traditions musicales actuelles (Afghanistan, Chine, Mali, Suisse...). Aller à la rencontre d'autres cultures au travers de clins d'œil musicaux...

Pygmées: d'un regard à l'autre
Pygmées: d'un regard à l'autre
Du 11 mai au 12 aoû 2001

Cette exposition avait comme objectif de poser un regard sur une réalité pygmée actuelle qui ne saurait se réduire aux images habituellement reçues. Ce regard était également retourné aux visiteurs par les paroles de la population pygmée et de leurs voisins, par leur manière de vivre qui pouvait interpeller.

La cigarette entre passé et présent
La cigarette entre passé et présent

Du 20 septembre 2013

au 30 mars 2014

Un éclairage historique sur l'évolution de la publicité pour la cigarette...

Le tabac est considéré comme un remède jusqu'au 17e siècle, puis comme une denrée d'agrément stimulante jusque dans les années 1950. Dès lors, il est progressivement regardé comme un produit nocif qui engendre une dépendance. Autrefois communément acceptée, la consommation de tabac est de nos jours remise en question.

De la plante au tabac, en passant par la question des emballages, du filtre et en s'appuyant sur divers supports publicitaires, l'exposition invite le visiteur à la réflexion sur l'évolution historique de la cigarette dont le statut au sein de notre société s'est profondément modifié.

 

Concepteurs : Jacques Olivier, historien et médecin, auteur d'une recherche sur la publicité du tabac en Suisse durant les « Trente Glorieuses » et Esther Olivier, historienne de l'art

 

Der Schmerz braucht Platz
Der Schmerz braucht Platz

Was weiss man über den Schmerz ? Wie wurde er kulturell je nach Zusammenhang und den geschichtlichen Epochen geprägt ? Welche Beziehung haben wir zum Schmerz ? Warum bewirken gewisse Schmerzen grosses Leid und andere nicht ?

Konzept: Institut für Kunstgeschichte und Museologie der Universität Neuenburg 

 

«S» wie Salvia Salbei, GeSundheit, GeheimniS, Symbol
«S» wie Salvia Salbei, GeSundheit, GeheimniS, Symbol

„Wer Salbei im Garten hat, braucht keinen Arzt". Vielleicht liegt das Geheimnis der Gesundheit hier versteckt. Genauer, sie muss in den Pflanzen sein, die uns umgeben, und vielleicht noch genauer, im Salbei. 

Installation im Gartenbereich des Museums.

Konzept: Lionel Muller, Landschaftsarchitekt 

 

Jouer à la guerre ! Jouer à la guerre ?
Jouer à la guerre ! Jouer à la guerre ?
Du 23 janvier au 3 mai 2015

Jouer à la guerre du berceau à l'âge adulte ? Peut-on offrir des jouets guerriers à ses enfants ?

Petits soldats, puzzles, Stratego, poupées, maquettes... cette exposition ouvre une réflexion sur les jeux et les jouets liés à la guerre.


Jouer à la guerre !

La liste de jouets « guerriers » est longue, presque impossible à établir : poupées, figurines, jeux de société, jeux d'adresses, déguisements, jeux pour bébés, jeux pour adultes, maquettes, tanks, robots, jeeps, avions, revolvers... On peut jouer à la guerre de 7 mois à 77 ans, avec ses muscles ou son cerveau, avec calme ou bruyamment. Une centaines d'objets ex- posés nous rappellent que la guerre est omniprésente et pas seulement sur tous les continents.

Jouer à la guerre ?

On joue à la guerre depuis la nuit des temps, l'enfant ayant toujours imité l'adulte pour assimiler et grandir. De l'Antiquité au début du 20e siècle, jouer à la guerre (pour les petits garçons) est une évidence qui n'est pas remise en question. A partir de 1920, des voix critiques et inquiètes s'élèvent, heurtées par les conséquences désastreuses de la Grande Guerre. Et si jouer à la guerre, c'était mal ? Progressivement, d'autres voix s'interrogeront : qu'est-ce que j'apprends quand je joue à la guerre ? Com- ment le fait de jouer fabrique-t-il une identité sexuelle ? Quelles sont les valeurs associées aux jeux guerriers ?

Au-delà du « jouer à la guerre » sur le plan de l'industrie du jouet ou sur celui des opinions (qu'elles soient pour ou contre), l'exposition est une plongée dans le monde de l'enfance, des modèles réduits, de l'histoire rêvée (des dragons aux sabres laser) et de ce moment unique et privilégié où «gagner une guerre» se fait sans blessures ni boucheries. 

vidéo Canal Alpha

émission Babylone La guerre en jouant, diffusée sur Espace 2

 

Commissaire d'exposition : Isabelle Lecomte

Le Silence de la guerre
Le Silence de la guerre

L'artiste Niklaus Manuel Güdel propose une position artistique contemporaine sur le phénomène de guerre et, plus précisément, sur les traces qu'elle laisse dans le paysage et dans l'homme.

 

L'EXPOSITION sera présentée sur DEUX SITES :

  • Musée jurassien d'art et d'histoire, Delémont du 9 mai au 2 août 2015
  • ARTsenal espace d'art, Delémont du 9 mai au 14 juin 2015

 

 

Prochain arrêt Delémont
Prochain arrêt Delémont

Quelle ville hier, aujourd'hui, demain ?

Au cours des siècles, les problèmes urbains ont évolué, de même que les réponses apportées. A travers l'exemple de Delémont et de sa transformation, l'exposition « Prochain arrêt Delémont » se propose d'éclairer les choix et les visions des époques qui ont marqué le visage de la ville.

 

Une ville au fil du temps...

Les grandes étapes qui ont façonné Delémont sont présentées, du 1er siècle jusqu'à nos jours, avec les projets envisagés pour les 20 prochaines années.

Pour chaque période, une interrogation est mise en relief pour comprendre les enjeux du moment. Des projets abandonnés ont été réalisés sur des photomontages.

Pourquoi la ville ne s'est-elle pas développée à côté des voies romaines ? Comment expliquer que le projet de tramway entre la gare et la vieille ville ne s'est pas réalisé ? Voulait-on réellement détruire le pont de la Maltière et la Porte au Loup ? Comment voyait-on la ville de demain en 1950 ? Et aujourd'hui, de quelle ville rêve-t-on ?

vidéo Canal Alpha

Guznag


Des activités pour les écoles 

et le jeune public

Un support permet de parcourir et de découvrir l'exposition de manière originale.

Des activités adaptées à l'âge des élèves sont proposées pour une visite libre ou accompagnée de l'exposition.

Du matériel pédagogique est à disposition des enseignants pour préparer la visite ou poursuivre la découverte du thème en classe.

Renseignements : ecoles@mjah.ch

Carnet_ville

 

Delémont, Cap sur 2030

Jusqu'au 16 novembre, les visiteurs ont la possibilité de découvrir « Delémont, Cap sur 2030 », une exposition qui constitue la phase de consultation du nouveau Plan d'aménagement local (PAL) de la ville. Elle permet de présenter les travaux élaborés dans ce cadre. Elle s'adresse principalement à la population et aux professionnels désireux de pouvoir apprécier et commenter les choix stratégiques opérés pour le développement de leur cité pour ces 15 prochaines années. 

 

L'exposition bénéficie du soutien de la Ville de Delémont et est conçue en collaboration avec le Service de l'urbanisme, de l'environnement et des travaux publics de Delémont (UETP).

 

Tü ta too
Tü ta too
Das Ohr auf Reisen

Wie klingt die Schweiz? Welche Bedeutung haben Töne, Klänge und Geräusche, aber auch Stimmen und Musikstücke für die individuelle und kollektive Identität? Wie beeinflussen die Geräusche unser Hören? Gibt es Stille überhaupt?

Die schweizer Nationalphonothek hat die Wanderausstellung «Tü ta too» als Reise durch unser Klangerbe konzipiert.

Der Besuch verläuft in Form eines individuellen Rundgangs, auf dem sich die Besucherinnen und Besucher durch das überraschen lassen, was sie zum Hören auswählen.

 

Material für Schulklassen

 

COMEDIE HUMAINE
COMEDIE HUMAINE
Marlène Biétry, sculptures Honoré Daumier, lithographies

Du 29 avril au 15 mai 2016, le Musée jurassien d'art et d'histoire expose les œuvres récentes de la sculptrice jurassienne Marlène Biétry. L'exposition présente également une sélection de lithographies d'Honoré Daumier.

Parallèlement à l'exposition, NK éditions publie le catalogue de l'exposition, qui retrace le parcours artistique de l'artiste et présente un vaste choix des œuvres emblématiques de Marlène Biétry de 1986 à 2015. Le photographe Jacques Bélat a su capter les intenses vibrations des œuvres choisies. L'ouvrage présente également un texte critique de Clément Crevoisier, historien de l'art.

 

Die Mumie kehrt zurück
Die Mumie kehrt zurück
15.10.2016 - 27.08.2017

Rätselhaft, verstörend, verflucht, geheimnisumwoben - seit Generationen üben die Mumien auf uns eine grosse Faszination aus.

Das Musée jurassien besitzt zwei Mumien: die einer Frau und die eines Mannes. Diese zwei Mumien werfen zahlreiche Fragen auf. Um ihren Weg zu rekonstruieren, mussten wir regelrechte Detektivarbeit leisten: Wir leiteten Nachforschungen ein und trafen uns mit zahlreichen Experten. Die Ermittlungen führten uns auf die geheimnisvolle Reise der Mumien von ihrer Heimat bis nach Delémont.

 

Für die Schulen >>>

30.9.2017 - 28.1.2018
30.9.2017 - 28.1.2018
Voici Voilà Voyez
Du 30 septembre 2017 au 28 janvier 2018


DIE AUSSTELLUNG

Der Jura, Heimat von Rémy Zaugg (1943-2005), offenbart wenig bekannte Aspekte des Schaffens dieses für die Kunstgeschichte der zweiten Hälfte des 20. Jahrhunderts bedeutenden Künstlers.

Konzipiert in drei Teilen, zeigt die Ausstellung den aus dem Jura stammenden Künstler wie auch den international bekannten Kreateur.

Sie enthüllt sein Jugendwerk - erste Versuche, die im Keim jedoch bereits einige wesentliche Aspekte der späteren Schöpfungen enthalten. Sie präsentiert auch - zum ersten Mal überhaupt im Jura - seine Spätstudien.

In Porrentruy konzentriert sich VOICI auf das Jugendwerk - Gemälde und Gravuren von 1960 bis 1969 - kostbare Zeugen einer Epoche, in der sich der Künstler in unausgereiftem Zustand spontan offenbart.

In Delémont präsentiert VOILÀ anhand seiner Bildschöpfungen und seiner Schriften einige bedeutende Phasen der Arbeit des Künstlers. Ein Teil, der die theoretische Dimension erforscht, ohne jedoch die Poesie und die Vitalität, die sich daraus ergeben, auszuschließen.

In Moutier lädt VOYEZ aktiv dazu ein, wahrzunehmen - ein Antrieb der auch im Herzen von Rémy Zauggs Methode zu finden ist. Ein Dialog mit den Werken, aber darüber hinaus auch mit sich selbst und seinem eigenen Verhältnis zur Welt.

 

RÉMY ZAUGG

1943 in Courgenay (Jura, Schweiz) geboren, lebte Rémy Zaugg in Basel und Pfastatt (Frankreich).

Sein malerisches Spätwerk veranlasst den "Betrachter", Stellung zu beziehen. Worte und Farben zu verstehen, die manchmal an die Grenzen des Sichtbaren reichen, und die Wahrnehmung in Frage stellen. Der Künstler drückte sich auch durch seine zahlreichen Schriften, seine Ausstellungsszenographien, seine Urbanismus-Projekte oder seine Zusammenarbeit mit den Architekten Herzog & de Meuron aus.

Publikation: Eine Monographie mit dem Titel Après Rémy Zaugg, Avant Rémy Zaugg, die dem Jugendwerk des Künstlers gewidmet ist, begleitet die Ausstellung.

Herausgeber: Die Société jurassienne d'Émulation (Porrentruy) in Zusammenarbeit mit den drei Museen, dem „Institut Jurassien des Sciences, des Lettres et des Arts" und den Presses du réel (Dijon).

 

VOILÀ   Musée jurassien d'art et d'histoire

Rémy Zaugg hat seine Arbeit kontinuierlich hinterfragt. Für jeden Zyklus seines Werkes lieferte er theoretische Essais, um seine Gedanken zu verdeutlichen.

VOILÀ präsentiert einige bedeutende Etappen in der Arbeit des Künstlers durch seine Bildwerke und seine Schriften.

VOILÀ versucht auch zu beleuchten, wie Worte das Bild ersetzt haben, um einen dritten Weg zu erschaffen: als Gemälde, das ein Objekt, ein Bild, eine Sprache und der Träger für einen Dialog mit dem Betrachter ist.

Der Begriff VOILÀ zeigt eine Distanz an (siehe dort drüben). Infolgedessen bietet sich dieser Teil auch dazu an, die komplexe Beziehung zwischen dem Künstler und seiner Region zu erhellen: Nachdem er in Basel und Pfastatt gelebt hatte, mit Aufenthalten in Rom und Berlin, entschied der Künstler 2003 die „Fondation Rémy et Michèle Zaugg" im Jura einzurichten.

 

VERNISSAGE

 

 

  • um 11 Uhr im Musée de l'Hôtel-Dieu, Porrentruy
  • um 15 Uhr im Musée jurassien d'art et d'histoire, Delémont
  • um 18 Uhr im Musée jurassien des Arts, Moutier

 

 

Eine Vernissage an drei Orten, zu drei Zeiten, in drei Stimmungen ...

Eine Vernissage die durch Kurz-Besuche, Aktivitäten für Kinder, Begegnungen mit Überraschungs-Gästen und offiziellen Persönlichkeiten gekennzeichnet ist.

Eine Vernissage, auf die wir uns freuen, sie mit Ihnen auszukosten, und deren genaues Programm auf den Internet-Seiten der drei Museen verraten wird.

 

De la cécité; n° 7 : MAIS MOI JE TE VOIS, 1994-1999/2000, Lack- und Siebdruck auf Aluminium, Koll. Pictet